Les Vins Blancs secs

Pessac-Léognan

Vivacité de caractère et aptitude au vieillissement

Les vins blancs secs de Pessac-Léognan ont la particularité unique au royaume des grands vins blancs d’allier complexité, fraîcheur, vivacité et harmonie.

Oui, mais pourquoi ? Oui, mais comment ?

A la base, deux cépages, le Sauvignon – très souvent majoritaire – et le Sémillon, propres à se satisfaire et à s’épanouir dans les sols pauvres des Graves à caractères sableux ou calcaires.

Le Sauvignon apporte structure, fraîcheur et fruité avec souvent ici un rappel odorant du Muscat. Le Sémillon offre le gras de ses arômes uniques de fruits confits. Ensuite, une bonne maîtrise des fermentations nécessaires à l’expression du fruit et l’élevage en barriques de chênes (de 6 à 12 mois) avec une mise en suspension des lies par bâtonnage durant les premiers mois pour obtenir du gras et révéler les meilleurs arômes.

Portrait

Aspect

De la pâleur du jaune-paille pour les jeunes années à la rousseur de l’ambre pour les vins de 10, 15 et parfois 20 ans.

Bouquet

Au nez, le tilleul se mêle au genêt ; pointe aussi des notes de miel parmi celles de fruits confits.

Consistance

En bouche, puissants et toujours subtils, ils peuvent exprimer agréablement la feuille du laurier, ou celle, froissée, du cassis.
Complexes, charnus et ronds, mais sucrés bien que très secs, ils sont longs en bouche et d’une très grande persistance aromatique.

Servir

1) Comment ? Autour de 10° pour les vins jeunes ; lorsqu’ils atteignent 4 ou 5 ans – et bien plus – ne pas trop les refroidir (12 à 14°)

Avec ? quelques « zakouski » à l’apéritif ; en début de repas, fruits de mer et crustacés et entrées diverses ; poissons et viandes blanches pour les vins à maturité, fromages secs pour les vins vieux et bouquetés.

Composer tout un repas avec une « verticale » de blancs secs de Pessac-Léognan est l’assurance d’un moment unique.