Ils parlent de l’Appellation

Le mot du président, Philibert PERRIN

 

Nous nous trouvons dans une région viticole où nos terres sont des Terroirs.
Un terroir est le résultat de la rencontre d’un certain nombre de paramètres qui se complètent et offrent une aptitude à l’obtention d’un produit dont la qualité est grande et dont la reproduction à l’identique est strictement impossible.
Un terroir est avant tout un sol aux caractéristiques déterminées sur le plan de sa composition, de sa relation avec l’eau, de son exposition à l’ensoleillement et bien entendu de son micro-climat qui l’environne. Ces caractéristiques sont celles de nos terres en Pessac-Léognan.
Un terroir, à la manière d’un instrument de musique, ne s’exprime que si l’homme possède les compétences pour en jouer et la passion créatrice qui le conduira par cette alchimie, à l’élever au rang d’oeuvre d’art.
Les grands Terroirs sont rares et bien sûr intransférables, et ceux de l’appellation Pessac-Léognan font certainement partis des meilleurs.
Nous autres, vignerons, artisans de la vigne et du vin, sommes les héritiers de ce patrimoine magnifique et avons le devoir d’être les garants pour les générations futures.

 

Philibert PERRIN

Le mot de Laurent Cogombles

 

En cette période troublée par une crise économique violente, les vignerons de PESSAC-LEOGNAN sont plus que jamais attachés au terroir unique de leur Appellation, berceau du vignoble Bordelais il y a des millénaires. La majorité des plus beaux sites de notre Appellation étaient déjà vignobles au 18ème siècle, et cependant, cette histoire si riche ne nous met pas à l’abris de la très forte poussée urbaine de Bordeaux. Les vignerons de PESSAC-LEOGNAN sont dynamiques et innovants ; leurs installations de réception et de vinification modernes et toujours plus respectueuses du raisin en témoignent.
Nous sommes la seule Appellation Bordelaise à avoir demandé à inscrire dans notre cahier des charges l’obligation de « mise en bouteille à la propriété ». C’est un gage d’authenticité.
Je vous souhaite beaucoup d’émotion dans la dégustation de nos vins et lors de la visite de nos Châteaux.

 

Laurent COGOMBLES

Le mot d’André Lurton

 

Les GRAVES DE BORDEAUX qui se situent au sud de la ville, le long de la Garonne, représentent la plus ancienne région viticole du Bordelais.
C’est là, que déjà à l’époque romaine, naquit le vin qui, petit à petit, devait faire le tour de la planète.
Ses limites ont légèrement fluctué au cours des âges sans s’éloigner cependant de la périphérie bordelaise.
En 1905 leurs frontières historiques ont été fixées lors de la création du Syndicat Viticole des Graves de Bordeaux, qui
Quand je suis arrivé dans cette région en 1965, j’ai découvert l’extraordinaire potentialité de ses terroirs. J’ai vite senti qu’il fallait les authentifier et leur remettre leurs lettres de noblesse sous la forme d’une Appellation Contrôlée.
Cette région en 1953 et 1959 fut la seule à accueillir les vignobles les plus méritants comme Crus Classés de Graves. Son identification comme AOC devint pour moi une évidence, justifiée par les qualités spécifiques de son terroir, la typicité de ses produits, son micro-climat, ses croupes de graves parfaitement dessinées par des ruisseaux qui assurent un bon drainage, les compétences et le savoir-faire de ses viticulteurs.
En 1987, l’Institut National des Appellations d’Origine s’est rendu à l’évidence en reconnaissant l’Appellation PESSAC-LEOGNAN.
Bienvenue chez nous. Nos grands Crus et nos Châteaux vous attendent pour goûter, avec nous, les vins qui firent, dans le passé, la gloire de Bordeaux et qui célèbrent aujourd’hui notre prestigieuse région.

 

André LURTON

AndreLurtonSignature1